Ambition
ߡ


This forum space for students to achieve the most success
 
 . .
welcome; you can join us in Facebook, so just write name of the group from these groups, in the search page of Facebook : mobtasimoun/ khawatir.thoughts/ 1year.literatur/ worldlanguages ---------- but must send your full name and your university name to (salim knowing) in facebook
» 
04, 2015 6:32 pm  

» 
04, 2015 6:29 pm  

»  .
24, 2015 7:25 pm  salimmen1

» 
03, 2014 1:54 pm  hamoudi

» 
27, 2014 1:18 am  

» 
19, 2014 2:56 am  

» 
07, 2014 1:07 pm  sahar

» 
07, 2014 1:02 pm  sahar

»  : - ...
11, 2014 1:25 pm  sahar


 | 
 

 PHONETIQUE FRANÇAISE

         
Sabir



: 394
: 01/11/2009
: 26
: Email : sabir.alg@hotmail.fr . Algerie

: PHONETIQUE FRANÇAISE    28, 2010 11:02 pm

1. Dfinitions.


1. Phontique = Discipline de la linguistique consacre l'tude du plan de l'expression des langues naturelles. Opposition:
phontique - analyse de la substance de l'expression.
phonologie - vise la forme de l'expression. (Greimas, Courts, 1979).

2. Phontique = La science qui s'occupe de l'expression linguistique, comme structure (forme), et dans ses manifestations concrtes comme substance, en laissant ct (...) les ralisations non sonores (...) de la substance. (Bertil Malmberg, 1974).

3. Phontique = La science des moyens sonores de la langue, servant d'enveloppe matrielle de la pense.
L'homme reflte dans sa conscience la ralit. L'homme communique grce la langue naturelle. L'aptitude reflter et la langue naturelle sont intimement lies.
L'homme acquiert la connaissance grce la langue. Cela quivaut une comparaison entre la structure extrieure et une structure intrieure, mentale. Pour acqurir de la connaissance, de l'exprience, l'individu tablit mentalement des liens entre des objets concrets de la ralit. Chaque catgorie reste grave dans sa mmoire grce un signe linguistique - structure mentale, constitue par la liaison indissoluble d'un signifi et d'un signifiant.
Signifi = c'est un concept, reprsentation abstraite, refltant les proprits essentielles des objets concrets de la classe donne (cf. "table', "rose").
Signifiant = c'est une image acoustique abstraite qui s'associe au concept (d'o l'existence du signe dans la mmoire et son utilisation).

Les concepts constituent la forme du contenu.
Les objets et les phnomnes de la ralit forment la substance du contenu.
Les signifiants constituent la forme de l'expression.
Les signaux acoustiques (matriels, perceptibles) par lesquels se ralisent de manire concrte les signifiants dans la parole, forment la substance de l'expression.

Particularit de l'objet d'tude
lexicologie - > le lexique
morphologie -> mots et classes de mots
syntaxe -> agencement des phrases

Hirarchie: texte
units supra-linguistiques
phrases
syntagmes
mots
morphmes lexicaux et grammaticaux

Ici viennent les units de l'tude phontique:
phonmes = units distinctives, mais non signifiantes (pas de signifi, seul signifiant)

Fonction distinctive (combinaisons)
1. peau - beau
2. accents - ????? - ?????
3. tons - langues mlodieuses (chinois)

Donc, la phontique tudie:
- la substance de l'expression;
- sa production;
- sa perception
et, ainsi, se rapproche considrablement des sciences naturelles.

Phonologie = tudie les phnomnes sonores du point de vue de leur fonction dans une langue.





2. Types de phontique.
Liaison avec d'autres domaines de l'activit humaine.

A. Types de phontique:
- scientifique - rvle les bases physiologiques de l'articulation (lois);
- pratique - comment articuler chaque son;
- exprimentale (instrumentale) - utilisant un quipement spcialis;
- historique - tudie le dveloppement d'une langue vers une autre langue (latin - franais);
- syntaxique - changements phontiques dus au placement et la fonction des mots dans la phrase;
- descriptive (statique) - dcrit tous les sons d'une langue;
- contrastive - fait la comparaison entre deux systmes phontiques.

B. Liaison avec d'autres domaines de l'activit humaine
Anatomie/physiologie - tudient la structure des organes de la parole et de l'audition.

Acoustique - tudie tout ce qui se rapporte la production et la propagation des sons.

Sociolinguistique - tudie les sociolectes (les parlers des diffrentes couches sociales)

Niveaux de langue:
1. Recherch, soign, prtentieux.
2. Moyen, non marqu, normatif.
3. Familier, spontan, sans contrle.
4. Argotique, langue verte (langue dans la langue).

Orthophonie - tudie les imperfections de la parole, provoques par de mauvaises habitudes articulatoires.

Pathologie du langage - perturbation de la paroles dues une maladie mentale ou un traumatisme du cerveau



3. Aspect acoustique et articulatoire du son


Acoustique - science qui traite de tout ce qui se rapporte la formation, la propagation du son (Larousse).

Sources du son - un corps vibrant (corde, tuyau, sirne, etc.)

Si les mouvements sont identiques eux-mmes un grand nombre de fois; si l'onde est priodique, alors on parle de son.
Si les vibrations sont irrgulires, alors on parle de bruit.

Hauteur - elle dpend de la frquence, c'est--dire du nombre des vibrations doubles par seconde. (AC = priode).
Intensit - elle est lie l'amplitude, c'est--dire la distance entre le point de repos et le point extrme atteint par le corps vibrant (DE sur le schma).

Timbre - il permet de sitinguer un son d'un autre son de mme hauteur et de mme intensit (ex. la note la d'un piano et d'une guitare).
Rsonance - on parle de rsonnance, si la frquence, propre au milieu, est la mme que celle de la vibration. Le milieu se met vibrer lui aussi en renforant le son fondamental.
Rsonateur - corps ou milieu vibrant.



4. Mcanisme de la phonation et organes de la parole

Poumons - fournissent le courant d'air ncessaire.
Trache - conduit l'air au larynx.

Larynx - bote cartilagineuse (4 cartilages)
- cartilage cricode
- cartilage thyrode
- cartilages arytnodes.

Cordes vocales = bandes ventriculaires. 2 cordes vocales vraies et 2 cordes fausses.
Glotte - orifice de forme triangulaire entre les vraies cordes vocales.
Glotte ouverte = respiration.
Glotte ferme = phonation.

Pharynx buccal - c'est le premier rsonateur. Appel galement arrire-bouche.

Cavits supraglottiques
Cavit buccale
Cavit nasale

Parois - fixes - mchoire suprieure, palais
- rigide mobile - mchoire infrieure
- molles et mobiles - voile du palais, la langue, les joues, les lvres

5. Classement gnral des sons. Voyelles franaises.

Phonme - son ncessaire au langage.
Par leur nature, ils sont repartis en trois catgories:
Sons - reprsents par les voyelles.
Sons-bruits - reprsents par les consonnes sonores.
Bruits - reprsents par les consonnes sourdes.



Voyelles franaises

I. Orales - lair phonateur schappe par la bouche et se caractrise seulement par des rsonances buccales.
[i] [e] [D] [A] [a] [C] [o] [u] [y] [V] [Z] [B]

Nasales - lair phonateur schappe en partie par la cavit nasale et les narines.
[S] [R] [2] [X]



II. Antrieures (d'avant, palatales)

[i] [e] [D] [R] [a] [y] [V] [Z] [B] [X]

Postrieures

[u] [C] [o] [2] [S] [A]



III. Arrondies (par le mouvement des lvres) = Labialises

[u] [C] [o] [2] [A] [S] [y] [V] [B] [Z] [X]

Non arrondies

[i] [e] [D] [R] [a]



IV. Composes (mixtes, labiopalatales) - [y] [V] [B] [Z]



Schma des voyelles (verticale - fermes/ouvertes; horizontale - antrieures/postrieures)

7. Comparaison contrastive des systmes phontiques franais et bulgare

Voyelles


I. Richesse du vocalisme franais

16 voyelles franaises

(12 orales et 4 nasales).

Double timbre E [e - D].


6 voyelles bulgares.

Pas de nasales.

Pas de double timbre.

II. Diffrence concernant le poit darticulation et limpression auditive

16 voyelles, dont

10 antrieures.


Rsonances mdianes et postrieures (2 antrieures - [i], [e]).

III. Travail labial

Trs marqu en franais, mme chez les cartes.


Deux voyelles nettement arrondies [o] [u]

IV. Tension musculaire

Trs grande en franais, mais pas marque.


Prononciation relache en bulgare, allant parfois la rduction des voyelles [zilenu].

V. Exercices sur les nasales

Les voyelles nasales n'ayant pas la mme fonction en bulgare, il faut chercher des mots bulgares, contenant la combinason suivante: VOYELLE + M,N + CONSONNE (ex. jenski, konski, banski), afin de donner aux apprenants bulgares le moyen d'acqurir la matrise de ces voyelles difficiles.



Consonnes

I. Richesse presque gale, sauf [P] [w]

II. Consonnes sonores en position finale

Restent sonores en franais - ex. rose - rosse


Rduction sensible sans exceptions [bop]. A combattre!


III. Doubles consonnes *R, *L

Restent ensemble en franais-

ex. fentre, table


Intercalation du son [] en bulgare ex. [fBnDtHr]







8. Laccent en franais. Types et exemples


Accent = mise en relief dune syllabe.

I. Accent dintensit (tonique, vocalique, expiratoire, dynamique, ictus, temps fort). (Silovo oudarni).
Accent normal du franais. Immobile sur la dernire syllabe. Dporvu dexpressivit.

Accent syllabique - syllabe accentue
- syllabes non accentues

Accent tymologique
lat. porta > porte
ger. Wagen > wagon
Bier > bire
angl. jury > jury

Accent oratoire (logique) - opposition entre penses
ex.: Une chose est prvenir, une autre - provenir.

II. Accent dinsistance (motionnel)
Attire lattention sur tel ou tel lment de lnonc.

Accent affectif - traduit un sentiment.
Formidable! (joie, tonnement)
Cest dplorable! (peine)
Parfait! (joie, contentement)
Cest scandaleux! (indignation)

Accent intellectif - apporte plus de prcision.
Ex.: Il ne sagit pas de prposition mais de proposition.



9. Syllabe. Groupe rythmique

I. Syllabe - dfinitions
1. Conception fonctionnelle: cest une voyelle entoure de consonnes. La voyelle est appele "noyau", "support".
2. Conception acoustique: la syllabe est une fonction de la sonorit. Syllabe = la distance entre deux minima de sonorit.
3. Conception physiologique (Saussure): cest le degr de louverture et de la fermeture du canal buccal.
4. Grammont: une syllabe est constitue par un ou plusieurs phonmes croissants suivis dun ou plusieurs phonmes dcroissants.

Syllabe = autant de voyelles, autant de syllabes.

Syllabe ouverte - dont le phonme final est reprsent par une voyelle.
Syllabe ferme - dont le phonme final est reprsent par une consonne.

Syllabisation
1. Toute consonne entre 2 voyelles va la deuxime syllabe
V - CV : ex. a-mi ma-ri -co-no-mie

2. Dans un groupe rythmique ou mot pris isolment
V - CV : ex. b-ti-ment mo-teur
Consonne finale appartient la voyelle prcdente - ex. a-ni-mal

3. Deux consonnes entre voyelles se sparent
VC - CV : ex. dis-per-ser es-p-rance res-pec-ter
Consonnes doubles se sparent: ex. il-l-gal in-no-va-tion

4. Trois consonnes entre voyelles se sparent de la manire suivante:
VC - CCV : ex. cons-truc-tion es-cla-vage
mais si la deuxime est S, elle appartrient la voyelle prcdente:
ex. subs-tan-tif obs-tacle
mais si la combinaison est *R, *L, *[jPw], les consonnes restent insparables:
ex. -tran-ger a-gr-ga-tion cu-rio-si-t

II. Groupe rythmique. Cest linit suprieure la syllabe.
Ordinairement, cest une suite de 3 7 syllabes.
Pratiquement:
* mots lexicographiques prononcs dun lan
* un seul mouvement mlodique
* perus comme un seul mot.
Grammont: Le GR est une suite de mots qui expriment une ide simple.
Mot secondaires (adjectifs, adverbes) ne peuvent pas former un GR.







10. Intonation et rythme

1. Intonation
* Elment essentiel de la communication.
* Apporte des informations dordre syntaxique, structural mais aussi extralinguistique.
* Phnomne physique li la hauteur des sons, cest une variation de la frquence des vibrations.

Intonation = ensemble des variations de hauteur de son en fonction du temps dans lexpression orale.

2. Rythme
Il est li lintensit de la voix dont les syllabes sont articules. La coupe rythmique rsulte des variations de lintensit en fonction du temps

Par consquent, la combinaison de ces deux lments musicaux dans les cadres de la phrase constitue son mouvement musical (mlodie).

Phrase nonciative

11. Liaisons

Elles ne se manifestent que dans la chane parle.

Liaison = prononcer une consonne finale devant une voyelle ou un h-muet.

Certaines consonnes se prononcent telles quelles - ex. est-il [D t il] , mais

parfois les sonores se transforment en sourdes - ex. sang impur [sS k Rpyr],

ou vice versa - les sourdes en sonores: ex. neuf ans [nZv S].

En cas de liaison, la syllabe se ferme, donc la voyelle s'ouvre.

Les nasales conservent la nasalit
.
    
 
PHONETIQUE FRANÇAISE
          
1 1
 
-
» PHONETIQUE FRANÇAISE

:
Ambition :: forum de la langue francaise :: fonctionnement de langue( grammaire)-