طموح Ambition
سلام الله عليك، مرحبا بك في منتدى طموح معا لنصل إلى القمة


هذا المنتدى فضاء لطلبة العلم This forum space for students to achieve the most success من اجل تحقيق أروع النجاحات
 
الرئيسيةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول
welcome; you can join us in Facebook, so just write name of the group from these groups, in the search page of Facebook : mobtasimoun/ khawatir.thoughts/ 1year.literatur/ worldlanguages ---------- but must send your full name and your university name to (salim knowing) in facebook
المواضيع الأخيرة
» اكتشاف سلاح مدمر عند المسلمين
الخميس يونيو 04, 2015 6:32 pm من طرف الحنفي محمد

» صائمون ،، والله أعلم
الخميس يونيو 04, 2015 6:29 pm من طرف الحنفي محمد

» ملتقى الشيخ مبارك الميلي . المركز الجامعي عبد الحفيظ بوالصوف
السبت يناير 24, 2015 7:25 pm من طرف salimmen1

» مثال تطبيقي في بناء وضعية مستهدفة
الإثنين نوفمبر 03, 2014 1:54 pm من طرف hamoudi

» نموذج لشهادة عمل
الإثنين أكتوبر 27, 2014 1:18 am من طرف توفيق قلب الاسد

» مذكرات اللغة العربية
الأحد أكتوبر 19, 2014 2:56 am من طرف ييثرب

» فن القراءة السريعة ممممممممممممم
الأربعاء مايو 07, 2014 1:07 pm من طرف sahar

» لماذا القراءة السرسعة ؟؟؟؟
الأربعاء مايو 07, 2014 1:02 pm من طرف sahar

» الدرس الأول : مفهوم القراءة و القراءة السريعة - تابع ...
الثلاثاء فبراير 11, 2014 1:25 pm من طرف sahar

ترجم هذا المنتدى إلى أشهر لغات العالم
اقرأ آخر أخبار العالم مع مكتوب ياهو
ترجم هذا المنتدى إلى أشهر لغات العالم

شاطر | 
 

 Bel-Ami de Guy Maupassant

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Sabir



عدد المساهمات : 394
تاريخ التسجيل : 01/11/2009
العمر : 26
الموقع : Email : sabir.alg@hotmail.fr . Algerie

مُساهمةموضوع: Bel-Ami de Guy Maupassant    الخميس مارس 03, 2011 6:08 pm

Auteur : MAUPASSANT Guy

Titre : Bel-Ami

Date de publication :1885

Edition/ collection/ nombre de pages :
Gallimard, Folio, 415 pages.

Eléments biographiques :
Maupassant est un écrivain français né en 1850 et originaire de Normandie. Il vient à Paris en 1871 où il rencontre Flaubert, auteur de Madame Bovary, qui l’engage dans la voie littéraire. Il publie des contes et fréquente Zola lors des célèbres soirées de Médan organisée par ce dernier dans sa demeure et qui fondent le mouvement naturaliste. C’est le succès de la nouvelle Boule de suif qui lui permettra de se consacrer entièrement à l’écriture. Parmi ses œuvres, on trouve des contes ou nouvelles fantastiques comme Sur l’eau, La Peur ou Le Horla mais aussi des romans comme Pierre et Jean, Fort comme la mort. Il souffre de crises nerveuses et décède désespéré et fou des suites de la syphilis en 1893.

Résumé :
Georges Duroy est un homme ordinaire, qui travaille péniblement et ne dispose que de peu de ressources mais deux choses le distinguent : il a une ambition démesurée et obtient un succès fou auprès des femmes de toutes conditions. Lorsqu’il rencontre son vieil ami Forestier aux détours d’une rue il ne se doute pas que celui-ci lui offrira la possibilité d’avoir un destin hors du commun. Forestier en effet le fait rentrer dans le journal dans lequel lui-même est rédacteur : La Vie française. L’ascension sera longue mais constante. Les femmes croisées vont le propulser à chaque rencontre un peu plus haut. Il prendra la place de Forestier lui-même en épousant sa veuve. Sans scrupule, décidé à réussir sa vie, ce fils de taverniers normands ira, sur les conseils de son épouse, jusqu’à changer son patronyme : il deviendra Prosper-Georges Du Roy de Cantel (né à Canteleu) et par un placement judicieux pourra s’offrir le titre de baron. Visant la députation, il obtiendra le divorce de sa femme prise en flagrant délit d’adultère et épousera en dernières noces la fille de Walter, fondateur du journal, après avoir enlevé cette dernière et sous les cris d’horreur de Madame Walter, ancienne maîtresse de Bel-Ami ! Une seule femme parcourt le roman avec grâce, c’est Madame de Marelle, qu’il semble aimer sincèrement.

Portrait d’un personnage :
Le personnage principal est, vous l’aurez deviné, ce Bel-Ami : il est nommé ainsi par la petite fille de Clotilde de Marelle, par jeu. Toute la bonne société qu’il fréquentera par la suite le surnommera ainsi. Pourtant Georges Duroy est loin d’incarner les qualités que présupposent son surnom. D’amitié pour Forestier il n’en aura que très peu, poussant le vice jusqu’à demander la main de sa veuve le jour même de l’enterrement. Par la suite, prenant sa place au journal comme dans le lit de sa femme il se moquera de cet individu qui prend beaucoup de place dans sa vie. Mais ce sont les femmes qui ont « fait » Georges Duroy. Ce provincial sans qualification obtiendra d’elles la réussite professionnelle, Madeleine Forestier lui écrivant ses articles, et la réussite sociale, Clotilde de Marelle lui présentant de nombreuses personnalités. Fréquentant les ministres, il ne manifestera aucune forme de reconnaissance aux personnes croisées sur sa route. Egoïste, volontiers menteur, il incarne le parfait arriviste, prêt à tout pour réussir y compris par des moyens détournés. Néanmoins, on ne peut manquer de s’attacher à lui. Sa réussite est un peu la nôtre même si les procédés sont à plusieurs égards condamnables. Il finit par être touchant, bien qu’il est soit intraitable. L’image finale atteste sa détermination : sur le perron de l’église de la Madeleine où il vient d’épouser, après l’avoir enlevée, Suzanne Walter, deux choses l’animent : la vision de l’Assemblée Nationale où il souhaite être élu à la députation et le souvenir de Clotilde de Marelle à laquelle il continue de porter des sentiments amoureux , malgré les promesses d’amour faites à sa jeune épouse.

Critique :
Le roman est long mais les péripéties tellement nombreuses qu’on ne s’ennuie jamais. Parfois drôle ou cocasse, l’histoire hisse notre personnage vers des cimes toujours plus élevées si bien que le lecteur se demande où cette ascension et la malhonnêteté de Bel-Ami vont s’arrêter. Des ellipses permettent d’avancer rapidement dans la narration. Les pensées du personnage principal sont connues du lecteur si bien que nous pouvons mieux pénétrer cet état d’esprit et parfois anticiper ses réactions. J’avais lu ce roman en classe de seconde sans en garder un bon souvenir. Cette seconde lecture m’a transportée et j’ai failli à plusieurs reprises rater ma station de métro !

Slogan :
L’itinéraire d’un homme prêt à tout pour réussir : jubilatoire
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Bel-Ami de Guy Maupassant
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Exclusivement dans le forum ambitieux LA MAIN GUY DE MAUPASSANT

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
طموح Ambition :: همسات Whispers :: صحافة المنتدى-
انتقل الى: